Qu’est-ce qu’elle a ta QVT ?

CONDITIONS DE TRAVAIL DES GESTIONNAIRES DE COMPTES AU SEIN DES CDS PEUT MIEUX FAIRE !

Chaque année, le Comité Central d’entreprise est consulté par la direction sur sa politique sociale au sein d’ADECCO. Dans ce cadre, les élus du CCE ont missionné un expert extérieur pour analyser concrètement cette fameuse politique sociale sur 2017. Cette année, toute une partie de l’expertise porte sur les gestionnaires de comptes au sein des CDS et leurs conditions de travail. En voici les grandes lignes.

La mise en place de CDS : plus de qualité mais une méconnaissance de leurs missions par les agences

Dans l’ensemble les gestionnaires de comptes reconnaissent que les CDS leur permettent de mener à bien des tâches de qualité car ils ont une meilleure connaissance de la législation, et ils ne sont plus dérangés par le passage des intérimaires en agence. Ils peuvent donc se concentrer.

En revanche, la direction a mal communiqué sur leurs missions, ce qui créé des tensions et des incompréhensions entre CDS et agences. En effet, leurs deux missions principales, sur la base des relevés d’heures, sont :

  • Établir les fiches de paye
  • Facturer les clients

Les agences peuvent se concentrer sur le recrutement et le commercial, quand les assistantes d’agence établissement les contrats de travail et effectuent les tâches administratives.

La semaine des fiches de paye : des CDS au bord de la rupture et des intérimaires mécontents

Le gestionnaire de compte observe que Perform leur a permis une baisse de la charge de travail sur les 3 principales semaines du mois, mais la semaine de paie est à ce jour toujours aussi éprouvante. La majorité d’entre eux réalisent une quantité d’heure importante afin de pouvoir valider toutes les paies.

Le manque d’effectif permanent et le turn-over important ne fait qu’accentuer ce phénomène. Dans ces conditions, il n’est pas surprenant qu’il y ait des erreurs sur les fiches de paye des intérimaires. 

La perversité du turn-over au sein des CDS : comment rompre le cercle infernal

Si le CDS de Vaulx-Milieu tire son épingle du jeu avec une réduction du turn-over de –11,73 points pour arriver à un taux de 5,66% en juillet 2018, Villeneuve d’ASQ passe de 9,80% à 19,96% quand le CDS de Cergy explose les compteurs avec quasiment 50% de renouvellement du personnel.

De l’œuf ou la poule : recruter pour améliorer les conditions de travail, et améliorer les conditions de travail pour recruter

L’Expert point du doigt le problème : le recrutement. Ce qui est un comble pour une entreprise dont c’est le métier ! Toutefois, il donne des pistes de travail et d’amélioration pour y parvenir.

  • Redéfinir le rôle du tuteur et le libérer de ses tâches pour accueillir les nouveaux venus 
  • Améliorer le processus d’intégration
  • Rééquilibrer la charge de travail entre les gestionnaires de compte
  • Relancer le processus de matrice des polyvalences pour simplifier les remplacement 
  • Redéfinir les limites des missions entre les CDS et les agences
  • Mélanger fréquemment les gestionnaires de comptes pour que les plus expérimentés puissent travailler avec les nouveaux 
  • Et surtout avoir une volonté d’établir un nouveau climat social entre les CDS, les agences et les intérimaires. Le phénomène de silos ne fait que monter les équipes les unes contre les autres.

Votre équipe CGT et vos élus ont bien l’intention de suivre ce dossier, et demander régulièrement des comptes à la direction sur ce qu’elle a mis en place pour enfin infléchir ces problèmes auxquels sont confrontés les salariés dans les CDS.