Mouvement de grève le mardi 18 mai 2021

Pour protester contre le Nouveau système de rémunération

L’ensemble des organisations syndicales présentes chez Adecco dénoncent à l’unanimité le mauvais coup mijoté par la direction contre les salariés permanents : après 12 années de blocage des salaires fixes, c’est maintenant à la part variable de nos rémunérations qu’elle s’en prend. 

Un mauvais coup destiné à baisser les salaires pour grossir les bénéfices 

Incroyable mais vrai, le seuil de déclenchement du variable est fixé à 75% de l’atteinte du budget. Un budget non négociable, rappelons-le. Etes-vous prêts à vous contenter du fixe ?
Nouveau système de calcul du variable, nouvelle usine à gaz, compliqué et déconnecté de l’activité des équipes Adecco France : personne ne sait ce qu’il va gagner, ni comment, ni pourquoi. Entre autres, cadres et non cadres seront rémunérés sur la « Family » (Humando, Médical…) et sur les parts de marché dont nous savons qu’elles dégringolent d’année en année. Adieu la motivation ! 

Le transfert d’une partie du variable n’est qu’un leurre : il s’agit pour la direction de rattraper un tout petit peu le retard pris sur les fixes après 12 années de blocage. Des fixes devenus un frein à l’embauche.
Pour ceux à qui il restera un peu de variable, la direction veut passer le paiement au trimestre, au semestre ou même à l’année, selon les fonctions ! Tout est bon pour faire de la trésorerie ! 

Ce système, c’est encore plus de chantage sur les équipes qui devront tout faire pour atteindre leurs objectifs financiers, au risque de la santé, la sécurité et la qualité de service. 

Le CSE central et les CSE Nord, IDF, Ouest et Sud-Est ont évidemment tous rendu un avis négatif ! 

La direction avait bien préparé sa manœuvre 

Nous dénonçons ce mauvais coup prémédité depuis 2018. Adecco cherche à tout prix à passer en force et à supprimer l’accord du salarié mais nous ne laisserons pas faire.
La direction a fait preuve de manque de loyauté et de transparence envers vos élus et délégués syndicaux qui ont été dupés et elle continue à leur mentir effrontément pour tenter de minimiser les lourdes conséquences de sa filouterie. 

C’est pour cela que nous exigeons le blocage et la révision de ce système inacceptable. 

Seule une très forte mobilisation permettra de mettre cette stratégie en échec. Nous comptons sur vous, comptez sur nous. 

Pour mettre un coup d’arrêt à cette politique d’appauvrissement organisé, réservez la date du 18 mai 2021 

Les modalités pratiques et précisions vous seront communiquées prochainement