Catégorie : UN SALARIÉ INFORMÉ, EN VAUT DEUX

IL FAUT AUGMENTER LES SALAIRES ET NON VERSER DE DIVIDENDE AUX ACTIONNAIRES

Les actionnaires d’Adecco ont osé :
ils se sont partagés 360 millions d’euros de dividende.

Le conseil d’administration use tous les leviers en son pouvoir pour prendre l’argent public et payer les salariés au minimum. Ce sont des méthodes de voyou, elles en complètent opposition avec le bon usage des ressources face à la crise sanitaire.

Des travailleurs·ses intérimaires sont allé·e·s sur le terrain, ils·elles ont bravé tous les dangers, mais Adecco ne leur donnera pas de prime Covid 19.

Adecco n’a pas voulu fournir d’équipement de protection aux intérimaires sur les temps de trajet domicile / travail. Le chômage partiel n’a pas été revalorisé dans plus de 90% des cas entraînant de graves pertes de salaire.

Le télétravail pour les permanent·e·s n’a été possible que par un surinvestissement des salariés.

Les journées de travail sont en moyenne 4 heures plus longues en raison de la garde des enfants au domicile et l’école à la maison. Pourtant Adecco a refusé le moindre coup de pouce laissant incomber les charges matérielles et financières aux seuls salariés.

L’effort supplémentaire des jours travaillés s’est vu complété par des jours de chômage partiel qui ressemblaient plus à des journées de travail non rémunérées par l’employeur.

Les élu·e·s du personnel sont entravé·e·s dans la plupart des cas où ils·elles essayent de faire valoir les droits de salariés. Il va falloir commencer à penser à riposter tous·tes ensemble pour faire valoir nos revendications. Une mobilisation des salariés pour exprimer la volonté d’être entendu devient plus que nécessaire.

LA CGT PROPOSE :

200€ d’augmentation de salaire

Aucun salaire en dessous de 1800€ net

L’instauration d’un treizième mois

Des embauches dans les agences

Réduction du temps de travail sans perte de salaire

Un vrai salaire de remplacement entre deux missions

Une rémunération en fonction de ses qualifications

www.cgtadecco.fr/adherer

INTÉRIMAIRES QUELS SONT VOS DROITS ?

Comment exercer mon droit de retrait ?

Si vous ne vous sentez pas en sécurité.
Si l’entreprise utilisatrice ne vous fournit pas le matériel nécessaire pour effectuer les gestes barrières et ne respecte pas les distanciations sociales ; allez sur le parking de l’entreprise contactez-nous en urgence ainsi que votre agence.


Est-ce que l’employeur peut faire des retenues sur mon salaire si j’ai utilisé mon droit de retrait ?

Non, l’employeur n’a pas le droit de vous juger, seul le tribunal des prud’hommes peut juger une situation reconnue comme abusive.


Si l’entreprise utilisatrice ferme, est-ce qu’Adecco peut mettre un terme à votre contrat ?

Non, Adecco n’a pas le droit d’interrompre votre contrat.


Que se passe-t-il si Adecco vous demande de signer une rupture conventionnelle de votre contrat de travail ?

Vous devez refuser car vous perdriez tous les mécanismes de protections des salariés dans la crise du coronavirus.


Que se passe-t-il si l’entreprise utilisatrice ferme et qu’Adecco vous demande de rester à votre domicile ?

Si l’entreprise utilisatrice fait une demande de chômage partiel, votre agence doit également en faire une pour vous. Si votre entreprise utilisatrice vous demande de ne plus vous rendre sur votre lieu de travail, prévenez votre agence qui doit vous maintenir votre salaire jusqu’au terme de votre contrat.


Comment faire pour garder mon ou mes enfants de moins de 16 ans à mon domicile ?

Prévenez Adecco en signant une attestation que vous n’avez pas d’autre solution pour vos enfants et elle fera les démarches auprès de le CPAM et vous serez indemnisé à 50 % et éventuellement complété par votre prévoyance.

INFORMATIONS DIVERSES :

Chomage : la réforme de Pôle Emploi est reportée au mois de septembre. Les salariés en fin de droit ont leurs droits prolongés.

Les salariés étrangers qui devaient faire renouveler leur titre de séjour ont un délai supplémentaire de 3 mois.

www.cgtadecco.fr/adherer

LE LUNDI DE PENTECÔTE EST SOIT TRAVAILLÉ, SOIT CHÔMÉ ET PAYÉ

Les intérimaires ne sont pas soumis à la fameuse journée de solidarité (pour les personnes âgées). Si l’entreprise utilisatrice travaille, cela ne change rien pour l’intérimaire, il travaille comme une journée normale. Si l’entreprise ferme le lundi de Pentecôte, l’intérimaire ne travaille pas et est payé sur la base d’une journée de 7 heures.

POSSIBILITÉ DE RÉGULARISATION SOUS 3 ANS

Si vous constatez à postériori une erreur sur vos fiches de paye, ne vous résignez pas ! Nous pouvons vous aider à réclamer et faire régulariser les erreurs dans les 3 ans qui suivent l’émission de la fiche de paye.

RELEVÉS D’HEURES

SOYEZ ATTENTIFS ET EXIGEANTS

Suite à la dématérialisation, des relevés d’heures de plus en plus intérimaires n’ont plus de double des justificatifs des relevés d’heures.

Remplissez impérativement vos relevés d’heures, cela permet d’établir vos fiches de paye et vous sert de preuve en cas d’erreur ou d’oubli.

La Direction Adecco National nous a confirmé que les relevés d’heures étaient utilisés par les centres de services Adecco pour comparer les heures déclarées par les Agences et leurs effectivement réalisées dans l’entreprise utilisatrice. S’il y a des écarts, ils s’appuient entre autres sur vos relevés d’heures pour régulariser.

Ayez le réflexe « FASTT Confiance Bailleur® » !

Il est souvent difficile de voir son dossier de location retenu, en particulier auprès d’un bailleur privé, surtout lorsque l’on est intérimaire sans garant. Le FASTT a prévu un dispositif spécifique pour les intérimaires afin que vous puissiez vous loger malgré votre statut précaire.

DES GARANTIES POUR RASSURER LES PROPRIÉTAIRES

Avec le dispositf FASTT Confiance Bailleur®, le propriétaire a la garantie de recevoir chaque mois le loyer. Il bénéficie également d’une participation aux frais de remise en état du logement si cela est nécessaire à votre sortie du logement loué, ainsi que d’une indemnisation s’il ne trouve pas rapidement un nouveau locataire après votre départ.

Ces garanties sont gratuites pendant 3 ans.

Comment en bénéficier ?

Contactez le FASTT qui vous accompagnera dans la constitution de votre dossier de location, et vous remettra une attestation de garantie pour que votre candidature l’emporte sur les autres dossiers.

Seulement 10% des intérimaires bénéficient des avantages des Comités d’entreprise Adecco.

Chez Adecco, il y a 4 Comités d’entreprise. Chacun reçoit un pourcentage de la totalité des salaires versés sur une année. 98% de ces sommes sont obtenues par les salaires des intérimaires. Mais seulement, 10% d’entre vous en voient la couleur tandis que 90% des permanents utilisent leurs avantages.

QUELS SONT LES AVANTAGES ET LES BONS PLANS PROPOSÉS PAR LES COMITÉ D’ENTREPRISE ADECCO AUX INTÉRIMAIRES ?

Les offres varient d’un CE à un autre. Toutefois, certains avantages sont négociés au niveau national et sont identiques d’une région à l’autre. Voici quelques exemples.

La plupart des CE vous proposent des tickets de cinéma à 4€ !

Faites-vous rembourser une partie de votre billetterie de loisir : parcs d’attractions, concerts, cirques, …

Faites-vous subventionner vos abonnements sportifs et vos activités culturelles !

Vacances & locations de vacances, le CE vous propose soit des locations à prix préférentiels, soit une participation sur votre facture !

QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR EN BÉNÉFICIER ?

En fonction de l’activité proposée, vous devez justifier d’un nombre d’heures effectuées sur une durée donnée. Imprimer le catalogue et vérifier régulièrement si vous pouvez réclamer l’un des avantages proposés.

Bon à savoir ! C’est grâce à la CGT que désormais les intérimaires peuvent avoir accès aux avantages du CE.

CE ILE-DE-FRANCE

CE SUD ET EST

AYEZ LE RÉFLEXE CGT POUR LES ÉLECTIONS 2019 !

Les conditions d’accès aux avantages du CE sont encore trop restrictives pour les intérimaires et aucun effort de communication n’est fait ! 

Vous êtes trop peu à voter alors que vous êtes 125 fois plus nombreux que les permanents. Si tout le monde se mobilise et vote pour la CGT nous pourrons changer les choses !

VOUS AUSSI AVEZ DÉSORMAIS LE DROIT À DES VACANCES ! 

 Grâce à une négociation portée par votre équipe CGT, nous avons pu signer un accord avec la direction pour que les intérimaires puissent prendre des congés payés durant leur mission. Il s’agit ici d’une victoire, car cela est plus favorable que ce prévoit le Code du travail et la convention collective des intérimaires. 

En effet, vos congés payés que vous accumulez durant vos missions vous sont payés en fin de mission. Certains d’entre vous peuvent rester des mois sans pouvoir prendre de congés payés. C’est  la raison pour laquelle, nous avons négocié ce dispositif. 


QUI PEUT BÉNÉFICIER DE LA POSE DE CONGÉS PAYÉS DURANT SA MISSION ? 

Tous les intérimaires de chez Adecco, hors CDI intérimaires, dont la mission est d’une durée au moins égale à deux mois. 

 COMBIEN DE JOURS ? 

 Vous pouvez prendre l’intégralité de vos congés payés acquis durant la mission dans la limite de 20 jours. 

Les congés payés sont pris par journée entière. 

1 jour de CP = 7 heures de travail

 COMMENT FAIRE MA DEMANDE DE CONGÉS PAYÉS ? 

15 jours à minima avant la pose des congés payés, l’intérimaire doit faire sa demande sur l’application « Adecco&moi » 

 Si vous n’avez pas d’accès à l’application, vous pouvez adresser votre demande par formulaire papier à votre agence. 

ACCEPTATION OU REFUS DES CONGÉS PAYÉS

 L’agence doit communiquer la réponse à l’intérimaire dans un délai de 10 jours calendaires. Elle n’est pas obligée d’accepter votre demande si votre absence n’est pas gérable vis-à-vis de l’entreprise utilisatrice. La non-réponse de l’agence vaut refus. 

 POSE DES CONGÉS PAYÉS ET INDEMNITÉS DE FIN DE MISSION 

Chaque jour de congés payés pris sera déduit de l’indemnité compensatrice de congés payés qui vous est due. 

PAIEMENT EN AVANCE DE L’INDEMNITÉ COMPENSATRICE DE CONGÉS PAYÉS

Pour aider les intérimaires financièrement et dans certaines situations, l’accord prévoit de débloquer le paiement de votre indemnité compensatrice de congés payés avant la fin de votre mission.

CONDITIONS ET CAS SPÉCIFIQUES POUR EN BÉNÉFICIER

Être intérimaire [hors CDI intérimaire] et être en mission pour 4 mois minimum [hors renouvellement].

Vous devez justifier des situations suivantes :

  • Difficultés financières
  • Acquisition d’une résidence principale
  • Naissance ou adoption
  • Mariage ou PACS
  • Situation d’invalidité

MODALITÉS POUR DÉBLOQUER LE PAIEMENT DE VOS CONGÉS PAYÉS

Vous devez adresser votre demande par écrit pour la totalité des acquis durant la mission, et y joindre les justificatifs afférents. Pour être versée à M+1, la demande doit être faite avant le 20 du mois.

Si vous avez des questions ou rencontrez des difficultés, contactez-nous !

PHASE DE TEST DANS L’EST DE LA FRANCE

Pour les intérimaires qui perçoivent des tickets restaurants, une carte au format carte de crédit leur sera délivrée, sur laquelle les montants des tickets restaurants seront crédités. Pour le moment, seuls quelques départements de l’Est de la France sont en test avant un déploiement généralisé.

La durée de validé restera inchangée à 1 an. En revanche, il ne sera plus possible de céder à un tiers ni d’utiliser plus de deux tickets restaurants par achat.

  • 1
  • 2